Send to a friend RSS Share on Twitter Share on Facebook
How do water stress related issues lead to changes in water governance?
Abstract and full paper submission; Information to authors

Appel à communications.

 

Sont  encouragées tant les contributions qui permettront de situer les nouvelles tendances de recherche disciplinaire dans les SHS (en lien avec le sujet de l’eau), que celles de la recherche pluridisciplinaire. Une attention particulière sera également portée aux présentations valorisant  des études de cas, des exemples et des comparaisons portant aussi bien sur des situations passées ou actuelles, en France comme à l’étranger.  Les communications devront s’inscrire dans l’un ou l’autre des axes de travail suivants :

 

Axe I : Qualifier au travers de cas concrets les tensions multiples sur l’eau

- Présentation de cas concrets de tensions sur l’eau examinées au prisme des sciences sociales (eaux de surface, eaux souterraines, eaux transfrontalières).

Axe II : Comprendre les relations entre modalités de gouvernance et tensions sur l’eau 

- Analyse de cas de tensions autour de l’eau dans le présent ou le passé, qu’il soit récent ou lointain.

- Etudes prospectives.

Axe III : Elaboration, mise en œuvre et évaluation des décisions en matière de gestion de l’eau  

- Apport des sciences de la communication en matière de partage et de gouvernance de l’eau.

-. Participation du public et des parties prenantes. Dispositifs participatifs, de l’élaboration à l’évaluation des décisions (information, consultation, négociation, concertation et co-construction).

 - Construction de l’opinion. Le rôle des valeurs dans la gouvernance

- Analyse des liens entre gouvernance de l’eau et représentation politique. Les relations entre les décideurs et la société.

Axe IV : Nouveaux problèmes, nouveaux paradigmes en science humaines et sociales 

- quels nouveaux courants ou écoles de pensée susceptibles de mieux appréhender les tensions sur l’eau.

- Méthodologies nouvelles pour les appréhender,  modalités de valorisation et de transfert

 

Les sciences humaines et sociales sont ici prises dans leur acception la plus large (sociologie, anthropologie, ethnologie,  histoire,  droit, sciences politiques, économie...)  sans que ne soit fait l’économie de leur lien avec d’autres savoirs scientifiques (sciences de la vie et de la terre, sciences physiques etc.) De même la notion de la gouvernance de l’eau doit ici être comprise dans un sens suffisamment large pour englober les enjeux liés à l’alimentation, à l’agriculture, à la santé, à l’énergie, à la biodiversité, aux transports, au tourisme…), et couvrir ses interfaces avec les eaux continentales, les eaux de surface et les eaux souterraines, aux échelles locales, régionales et transfrontalières.  Elle  pourra être appréhendée  dans ses dimensions scientifiques, techniques, économiques, environnementales, sociales, institutionnelles, juridiques, médiatiques, culturelles et  politiques, sans oublier les aspects liés à la communication et au partage des informations et des valeurs.

Il n’y aura pas de sessions parallèles pour ce séminaire, les communications seront donc présentées soit en communication orale, soit sous forme de posters.

Le séminaire sera ouvert par une communication spéciale (invitée). Il fera l’objet d’une synthèse écrite.


Modalités pratiques.

Des propositions de communications (deux pages) sont attendues pour le 15 mai 2019. Ces propositions seront lues et évaluées par le comité de pilotage du séminaire, notamment pour leur contribution potentielle à éclaircir la problématique posée plus haut. Il ne sera pas demandé de papier plus détaillé.

Pour soumettre un résumé, merci d'utiliser le système ci-dessous. 





I already have an Account





I forgot my Password





I want to create an account

*
*
*
*
*
*
*
*



Downloads