Depuis 2013, la Société Hydrotechnique de France décerne chaque année le prix Pierre Massé*, destiné à encourager toute personne ayant récemment soutenu une thèse ou ayant publié des travaux innovants concernant les sciences humaines et sociales appliquées aux domaines de l’eau.

Plus particulièrement ce prix s’intéresse aux apports, théoriques ou pratiques, qu’il s’agisse entre autres :

  • D’économie,
  • De sociologie, d’anthropologie et de psychologie,
  • De sciences politiques, de droit et de techniques managériales,
  • D’histoire, d’archéologie ou de géographie.

Il récompense chaque année n des thèses ou des travaux inédits, de langue française ou délivrées par une université francophone, se rapportant à ces domaines (économie, sociologie, anthropologie, psychologie, sciences politiques, droit et techniques managériales, histoire, archéologie, géographie…) soutenus ou présentés entre le 1er septembre année n-2 et le 31 décembre année n-1.

Le jury appréciera les études scientifiques innovantes qui présentent un intérêt sociétal et environnemental, et contribuent à faire prendre en compte que les grands défis de l’eau mobilisent aussi d’autres compétences que celles des domaines de l’hydrologie et de la mécanique des fluides. La qualité du travail comme celle du résumé seront parmi les critères appréciés par le jury. Le jury qui décerne ce prix est composé de spécialistes choisis par le bureau du Comité Scientifique et Technique de la SHF. Il est présidé par le Président de ce Comité.

* Pierre Massé a été président de la SHF de 1952 à 1953 ; il a dirigé le service de l’équipement à EDF, puis a été Directeur général adjoint d’EDF. Il a été Commissaire général du Plan à l‘époque où celui-ci était ardente obligation ; il a beaucoup publié, notamment un livre intitulé « Le choix des investissements ».

Les Lauréats

2019

Sylvia FLAMINIO

Se (représenter les barrages : (a)ménagement, concessions et controverses.

2018

Solenn GUEVEL

Histoire des relations entre Paris et ses canaux 1818-1876 Formes, usages et représentations

2017

Dario SALINAS

Géopolitique de l’eau dans l’Espagne des autonomies: Enjeux et rivalités de pouvoirs pour la région de Murcie

2016

Anne-Gaëlle FIGUREAU

Conception et évaluation des instruments de gestion de l’eau combinant incitations économique et préférences sociales

2015

Alix LEVAIN

Vivre avec l’algue verte : médiations, épreuves et signes

2014

Joël CABALION

Des existences paysannes au fil de l’eau. Le grand barrage Gosikhurd et les déplacements de population au Vidarbha (Inde centrale)

2013

Louise PURDUE

Dynamique des paysages agraires et gestion de l’eau dans le bassin semi-désertique de Phoenix, Arizona, de la Préhistoire à l’époque moderne

Zhour BOUZIDI

Dénouer les fils de la coordination à travers l’appréhension des Grammaires locales

Appel à Candidature 2020

Date limite de dépôt
de la candidature :
31 mars 2020

Dotation :
1 000 €