Revue internationale, La Houille Blanche informe en profondeur ses lecteurs du développement et de l’évolution des sciences et des techniques de l’eau et de l’hydraulique.

Référencée par l’Institute for Scientific Information (I.S.I), par Scopus, par le CNRS…, La Houille Blanche, revue internationale de l’eau présente des articles scientifiques de haut niveau, sélectionnés par un comité de reviewers, et informe, en toute indépendance, des dernières avancées de la recherche et de ses applications dans le domaine de la mécanique des fluides, de l’aménagement des eaux et des questions d’environnement et de risques liés à l’eau.

L’ensemble des sujets traités concernent les universitaires, chercheurs, ingénieurs et agents des services techniques de l’Etat et de l’industrie intéressés par la théorie et les applications de l’hydraulique : industrie et transport, hydroélectricité, énergies renouvelables hydrauliques, travaux fluviaux et maritimes, hydrologie urbaine, ressources en eau et leur gestion, risques naturels liés à l’eau, inondations, étiages et sécheresses, glaciologie et nivologie, mécanique des fluides incompressibles …

Six numéros par an. Articles en français ou en anglais, résumés et mots-clés en français et en anglais.

La revue existe depuis 1902. Tous les articles publiés au XXème siècle sont en libre accès.

Les derniers articles de la Houille Blanche

Impact de l’activité anthropique et des règles de gestion des eaux souterraines sur la ressource – exemple de l’Albien en Île-de- France

Timothée Dupaigne et Sophie Violette
L’aquifère multicouche de l’Albien du bassin de Paris est exploité depuis 1841. Son exploitation est intimement liée au développement des techniques de forage au cours de l’ère industrielle. En Île-de-France, sa surexploitation devient rapidement un problème lorsque l’artésianisme disparaît et que les niveaux piézométriques ne cessent de baisser, jusqu’à atteindre son niveau le plus bas en 1965. Elle conduit à la mise en place de règles de gestion visant à limiter les débits annuels prélevés, puis les débits maximums de pompage.
L’apparition des redevances avec les agences de bassin permet de mieux maîtriser les débits et de construire une stratégie de gestion en s’appuyant sur la communauté scientifique. En juin 2018, la réalisation d’une piézométrie synchrone de l’Albien à l’échelle du bassin de Paris permet de quantifier les effets des différentes mesures de gestion sur la piézométrie, la dernière réalisée étant celle de Raoult sur des données de 1995. Il apparaît que l’aquifère a réagi positivement à chacune des mesures prises depuis 1935, avec une inertie qu’il est difficile de quantifier car elle dépend également de la sollicitation des aquifères sus- et sous- jacents par drainance. Un suivi régulier des aquifères stratégiques est indispensable pour accompagner les règles de gestion.

POUR CONSULTER L’ENSEMBLE DES ARTICLES DE LA HOUILLE BLANCHE

Vous pouvez acheter des numéros ou des articles de la Houille Blanche à partir du site de notre éditeur.